Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. 

A la Une

  • All
  • CMJ
  • Culture
  • Ecologie
  • Economie
  • Fête
  • Police
  • SITOM
  • Sport
  • Travaux
load more / hold SHIFT key to load all load all

La chenille processionnaire (Thaumetopoea pityocampa et Thaumetopoea processionea) est la larve d'un papillon de nuit. La femelle papillon recherche en priorité les pins, et autres résineux, pour y pondre ses œufs.

C'est pendant le printemps, que chacun doit faire attention à cette chenille.

Les chenilles processionnaires constituent un grave danger pour les humains (surtout les enfants) mais aussi pour les animaux domestiques.

Ces insectes sont susceptibles de libérer des soies urticantes et dangereuses. Elles provoquent le plus souvent des symptômes cutanés tels qu’érythème, œdème cutané et éventuellement prurit avec le risque de surinfection bactérienne. 

La première des précautions est d'éviter tout contact avec la chenille ou les nids (même vides).

Les bons réflexes :

  • En cas d’observation de cocons dans les pins et de procession : ne pas y toucher et baliser le terrain. Si les cocons, la procession est sur le domaine public, vous devez la signaler à la Mairie. Si les insectes sont sur le domaine privé, les propriétaires sont responsables et doivent faire détruire les nids.
  • En cas de contact avec la peau : laver abondamment la zone avec de l'eau froide et du savon. Eviter de se gratter.
  • En cas de contact avec les yeux : rincer abondamment à l'eau claire et consulter un ophtalmologue.
  • En cas d’inhalation : contacter un médecin qui évaluera l'importance des symptômes et donnera un traitement adapté

Toutes les informations sur les chenilles processionnaires