Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. 

A la Une

  • All
  • SITOM
  • Sport
  • Travaux
load more / hold SHIFT key to load all load all

La rénovation thermique de l'école des Bonnières avait débuté en janvier 2018. Il aura fallu 8 mois pour que l'école se transforme. Le planning a été respecté. Toute la difficulté résidait à pouvoir mener le chantier alors que les locaux étaient occupés. Il s'agissait de garantir la sécurité des enfants et de préserver leur tranquillité.
Les enfants ont été sollicités afin de personnaliser leur "nouvelle" école : les soubassements orange en tôle sont décorés avec leurs dessins. Cela a pu être réalisé dans le cadre d’une démarche pédagogique menée par les enseignants.

La rénovation thermique du bâtiment
Conseillés par le SigerLy, les élus ont fait le choix d'une opération BBC rénovation. Il s'agit d'un niveau d’isolation, d’étanchéité du bâtiment et de consommations énergétiques qui respecte des normes strictes. Cela a été possible car le bâtiment originel était suffisamment étanche de par sa construction.
Le bâtiment a été "emballé" dans de la laine de roche. Cet isolant de 14 cm d'épaisseur est invisible car protégé par des enduits ou des habillages en tôle.
Auparavant, il avait été procédé au remplacement de l’installation de chauffage au gaz naturel. Pour améliorer la qualité de l’air dans les salles, une ventilation mécanique contrôlée à double flux a été installée. En hiver, l’air vicié extrait réchauffe l’air neuf introduit dans le bâtiment. Ce principe permet de limiter fortement la consommation d’énergie. L’éclairage intérieur a été remplacé par des luminaires à led.

Une telle rénovation est-elle rentable ?
Le coût de l’opération pour les cinq classes et pour les deux appartements situés au premier étage s'est élevé à 960 000 € TTC.
La commune a obtenu 416 000 € de subventions:
- 203 000 € de l’Europe (Feder)
- 150 000 € de l’Etat
- 53 000 € de la Région Aura via la Communauté de Communes
- 10 000 € sur la réserve parlementaire du Sénateur Devinaz

A cela, il faut ajouter 160 000 € de retour de la TVA à la Commune.
Tous les partenaires institutionnels de Communay ont été sollicités et tous ont su répondre favorablement. La municipalité les a remercié chaleureusement à l'occasion de l'inauguration du bâtiment, le 7 septembre. Pour le reste du montant, la Commune a contracté un prêt bonifié à taux 0 sur 20 ans auprès de la Caisse des dépôts et consignations.
Le remboursement de ce prêt sera assuré par la location des deux logements et par les économies d’énergie qui seront réalisées, de l’ordre de 10 000 € par an. Cette opération est donc équilibrée et ne pèsera pas sur le budget communal.

Et après ?
L'ambition des élus pour les écoles ne s’arrête pas là.
Dès aujourd’hui l’extension de l'école des Bonnières est lancée pour la transformer en groupe scolaire : ce sont 6 classes et une cantine primaire et maternelle qui seront prochainement construites sur le site. L'objectif est une ouverture pour la rentrée de septembre 2020.
Puis, ce sera au tour de l'école des Brosses : rénovation énergétique et thermique de la moitié du bâtiment et démolition de la partie ancienne, qui ne peut être rénovée. Pour finir, cinq classes destinées à des enfants de maternelle seront construites. Une fois ce programme terminé, la commune disposera de deux groupes scolaires avec une capacité maximale de 26 classes.